Témoignage

Micheline Healy

Je vous avoue que le choc culturel ne s’estompe pas très vite. Je pense à l’Afrique à chaque fois que je profite de la moindre douceur qui est pour nous une habitude et pour vous un luxe…

Je me sens très bizarre depuis que je suis rentrée. Je me promenais à Montréal la semaine dernière et je voyais les choses et les gens d’une toute autre façon. J’étais un peu triste aussi de penser comment vous en arrachez en Afrique. Hier encore, je prenais une marche avec mon compagnon près d’une petite montagne très populaire. Et j’étais révoltée de voir tant d’opulence dans les quartiers riches près de cette montagne.

En tout cas, il y a tellement de stupidité sur cette planète.

Je regarde passer les gens autour de moi et ils n’ont aucune idée de ce qui se passe chez vous. Car le voir à la télé et le vivre, c’est une autre paire de manches comme on dit ici.

Micheline Healy

AlainJe suis très content car mon stage avec Feed Needs a répondu a mes attentes; ça été un séjour du donner et du recevoir et cela m’a permis d’avoir le goût de la vie.

Alain Robichaud